La constipation chez le nourrisson : que faut-il savoir ?

Chez les bébés, la constipation constitue plutôt une gêne passagère qu’un cas véritablement inquiétant. D’une manière générale, une alimentation qui permet d’humidifier les selles est une des solutions à privilégier. Dans certains cas cependant, l’apparition de symptômes un peu plus significatifs, nécessiteront la consultation d’un médecin. Découvrez ainsi dans cet article tout ce qu’il faut savoir autour de ce sujet.

constipation-bebe

Quels sont les symptômes de la constipation chez un bébé ?

Tout d’abord, il est important de savoir que les bébés de moins de 6 mois ne souffrent que très rarement de constipation, notamment lorsqu’ils sont allaités. De plus, des nourrissons peuvent pleurer et se tortiller à chaque petit besoin sans pour autant être constipés. En ce qui concerne le mode d’alimentation, quel que soit votre choix, un site comme ohlebebe.fr peut vous être d’une aide cruciale. Sur ce magazine en ligne, vous trouverez différents conseils et comparatifs pour vous aider à trouver les produits et accessoires qui répondront à vos besoins et surtout aux besoins de votre bout de chou.

Le cas des bébés allaités

Sachez que les bébés allaités ont plusieurs selles pouvant aller jusqu’à 6 à 8 fois par jour durant les premières semaines. Lorsqu’ils grandissent, il se peut qu’ils n’aient qu’une seule selle tous les 3 à 4 jours. Il s’agit donc de phénomènes normaux qui ne devront pas vous inquiéter.

Le cas des bébés nourris au biberon

Les tout-petits nourris au biberon par contre, n’ont qu’une jusqu’à trois selles chaque jour d’une manière générale. D’autres peuvent ne faire qu’une selle sur trois à quatre jours. Jusqu’ici, il n’y a rien d’anormal sauf si elles sont sèches et compactes, ce qui signifie qu’il y a bien constipation. En d’autres termes, les muscles inférieurs de l’intestin se contractent de manière anormale et vont donc bloquer le passage des selles. Ces dernières vont rester dans l’intestin, ce qui les rendra dures et sèches.

Les bébés avec un mode d’alimentation diversifié

Le plus souvent après 6 mois, vous commencerez à diversifier l’alimentation de votre bébé. À partir de là, les constipations peuvent être plus fréquentes. Généralement, ils se manifestent à travers les symptômes suivants :

  • Une gêne gastrique apparaissant en forme de douleurs abdominales ;
  • Une irritabilité ;
  • Un ventre dur et douloureux qui peut être gonflé ;
  • Un ventre ballonné ;
  • Des douleurs au ventre persistantes, même après une selle ;
  • Des selles s’apparentant à des boules dures et striées de sang.

Quelles sont les causes d’une constipation ?

Il est important de savoir que la constipation chez les jeunes enfants n’est liée à aucune pathologie bien précise. La plupart du temps, elle est due à des raisons alimentaires. On peut notamment parler d’un biberon mal préparé par exemple. En effet, cela est possible lorsque la quantité d’eau est mal dosée. Il y a également le changement d’alimentation et l’apport insuffisant en eau, surtout en été. Enfin, la consommation d’aliments pauvres en fibres peut aussi en être une cause.

Que faire si votre bébé est constipé ?

Dans le cas où votre bébé est constipé et présente plusieurs symptômes, le premier réflexe que vous devrez avoir est la consultation d’un pédiatre. L’important est d’éviter tout risque d’affection médicale, voire chirurgicale. D’ailleurs, un médecin est indispensable surtout si la constipation dure sur plus d’une semaine ou s’il y a des vomissements.

Les éventuelles complications

Si par malheur la constipation devient chronique, une des principales complications est la fissure anale. Votre bout de chou va donc souffrir à chaque fois. Il va également se retenir pour ne pas ressentir la douleur.

Par ailleurs, sachez que si les selles ne sortent pas suffisamment, il existe aussi un risque d’occlusion intestinale. Cette dernière se caractérise principalement par de fortes douleurs abdominales soudaines et de gros vomissements. Il se peut également qu’il y ait une certaine quantité de sang dans les selles. Dans tous les cas, le mieux est de consulter un médecin rapidement.

Click here to add a comment

Leave a comment: