• Home  / 
  • Famille
  •  /  Comprendre l’intérêt de devenir un Bébé Signeur

Comprendre l’intérêt de devenir un Bébé Signeur

Vous pouvez tout d’abord vous demander ce qu’on entend par Bébé Signeur ? On parle naturellement de langue des signes, mais plus exactement d’un langage qui associe des signes pour appuyer certains mots utilisés au quotidien.

Les signes utilisés sont bien souvent les mêmes que ceux de la Langue des signes Française, mais il convient de modifier ce langage pour les bébés qui ne sont pas forcément sourds et muets… Nous allons donc ici nous intéresser à l’intérêt de faire de votre bébé ce qu’on appelle un bébé signeur

bebe-signeur

Quel est le principe pour faire de votre bébé un bébé signeur ?

Il s’agit tout simplement d’engager un principe de meilleure compréhension entre bébé et vous. A l’aide de signes distinctifs, bébé peut facilement demander un doudou, à manger, à boire, et ainsi se faire plus aisément comprendre par ses parents. Ce principe facilite ainsi et dès le plus jeune âge la communication entre l’enfant et ses parents.

Les signes sont ceux de la Langue des Signes Française, mais l’utilisation n’est pas la même que celle qu’en font les enfants sourds et muets qui n’ont pas d’autres moyens de communication. Par contre, il n’est pas rare désormais qu’un bébé signeur fasse évoluer la Langue des Signes Française.

On utilise déjà beaucoup ce principe du signe sans véritablement s’en rendre compte, c’est déjà le cas quand bébé secoue les bains pour dire “au-revoir”, mais plus bébé apprend des signes et plus il utilise ce moyen de communication qui offre ainsi une communication plus compréhensible d’un côté comme de l’autre.

Ce principe met en avant, un meilleur ressenti pour l’enfant de ses émotions, de ses besoins, de ses envies, c’est ainsi plus simple également pour les parents.

Comme de nombreux concepts, celui-ci vient aussi des Etats-Unis où il existe depuis les années 80 là-bas. Depuis déjà longtemps aux Etats-Unis, les adultes se sont rendu compte que les enfants étaient très réceptifs aux signes et pouvaient ainsi les reproduire très naturellement. En France, on s’intéresse à ce concept depuis l’année 2006 seulement. L’objectif reste bien celui d’une communication plus aisée entre un bébé et des adultes.

Comment s’y prendre pour débuter avec son enfant un langage des signes ?

Les parents peuvent commencer très tôt à instaurer ce langage des signes entre eux et leur bébé. L’enfant, reproduire les signes la plupart du temps dès l’âge de 6 mois mais il peut enregistrer ces signes avant. L’idéal est de commencer dès l’âge de 3 à 4 mois, là où les moments d’éveil se font de plus en plus nombreux (vous trouverez de plus amples informations sur l’enfance de bébé sur le site Monblogdebebe.fr).

L’adulte fait le signe, le signe est toujours associé à un mot-clé, à force d’utilisation, de visuel, l’enfant avant de reproduire lui-même le signe, connaît déjà sa signification.

Les parents peuvent désormais participer à des ateliers de Bébé-signe qui se sont créés dans certaines communes françaises, même si ce principe n’est pas encore trop répandu il existe déjà…

Le monde Anglo-saxon utilise ce principe depuis déjà longtemps, ce mode de communication commence à plaire également en France.

A l’âge de six mois, l’enfant est attentif aux gestes, sa mémoire se met aussi et de plus en plus au travail. A l’âge de 8 à 10 mois, bébé communique déjà avec ses mains…

Sorte d’échantillon de la Langue des Signes française utilisée par les enfants et adultes sourds et muets, car ici, on utilise la langue comme outil de communication mais sans syntaxe, sans règle de grammaire comme cela est le cas pour la langue et culture des personnes sourdes.

Click here to add a comment

Leave a comment: