• Home  / 
  • Famille
  •  /  Pour un projet d’ouvrir sa propre crèche

Pour un projet d’ouvrir sa propre crèche

On le sait, en France actuellement, un manque considérable de places en crèche se fait sentir, de nombreuses familles sont ainsi dans l’impasse pour faire garder leur enfant.

Ainsi et pour faire face à ce constat, des personnes ont pour projet d’ouvrir leur propre établissement, en tout cas y pense, et c’est pourquoi nous nous intéressons ici aux informations et démarches à connaître pour cela…

bebe

Un projet ouverture de crèche réfléchi en amont

Tout d’abord et pour ce projet de vouloir ouvrir sa propre crèche, une étude de marché s’impose, tant pour connaître le nombre d’enfants de 0 à 3 ans sur la commune, de même que connaître le nombre de crèches déjà existantes.

Bien sur, cela permet d’établir l’état de concurrence direct ou indirect. Ainsi, il faut avoir une idée assez précise des besoins et aussi en fonction des habitudes des parents, notamment selon leurs horaires…

Tout naturellement, il faut aussi avoir une idée sur le local qui doit répondre à des critères bien précis, surface, normes de sécurité, normes d’hygiène, lieu de préférence à proximité des écoles et/ou des entreprises, il convient donc de faire des recherches et rien de mieux que commencer par une visite à la mairie pour prendre la température du projet et aussi pour la disponibilité des locaux qui pourraient convenir à un tel projet.

Concernant le statut juridique d’une crèche, trois choix sont possibles, soit une SAS soit une SARL, soit une association, cela varie selon les situations et les régimes d’imposition varie aussi selon tel ou tel statut. Pour une association, la fiscalité est plus légère et des subventions peuvent être disponibles, par contre difficile de penser à un véritable salaire dans ce cas. Sous la forme d’une société, là, la rémunération est possible, mais la fiscalité sera plus lourde. Un expert-comptable peut répondre sur ce choix de statut, il est donc bien d’en rencontrer un.

Les démarches pour un projet d’ouverture de crèche

Il faut savoir que pour l’ouverture d’une crèche les démarches et notamment administratives sont lourdes, c’est pourquoi il est intéressant aussi de se tourner vers cette idée de franchise dans les services, ce qui peut être un bon compromis. Pour ce projet, des agréments sont obligatoires, il faut donc monter de nombreux dossiers, et s’armer de courage.

Une fois le projet bien mûri, ayant aussi un local adéquat, il va bien sûr falloir trouver les financements nécessaires, pour cela, il est important de se tourner vers les services communaux, vers le conseil régional et vers les entreprises du secteur. Cela permet d’envisager d’acheter le matériel qui est nécessaire, de prévoir le personnel sauf si votre projet se tourne plutôt vers une micro-crèche et puis de payer la location ou l’achat du local. Ensuite, il faut se tourner vers la commission de sécurité et le médecin de PMI, il faudra pouvoir immatriculer l’établissement et obtenir bien sûr l’autorisation pour que le projet se finalise. Ce n’est donc pas une mince affaire.

L’investissement est important, il faut l’avoir en tête également.
Il faut immatriculer l’établissement, c’est donc la protection maternelle et infantile qui décide de donner oui ou non l’autorisation.

Si accord, il faut ensuite faire les démarches auprès de la chambre de commerce et d’industrie et du centre de formalités des entreprises. Avec un statut de société, une annonce légale sera publiée.

Il conviendra d’assurer l’activité, et il ne restera plus qu’à ouvrir votre établissement et d’en faire la promotion.

Click here to add a comment

Leave a comment: